[Aller au menu]

Etapes de filtration

Préparation des vins à la filtration

Pour éviter un colmatage rapide, il est indispensable de préfiltrer le vin avec soin.
Pour contrôler l'efficacité de la préfiltration, trois mesures sont possibles :
- l’indice de colmatage (IC)
- l’indice de colmatage modifié (ICM)
- la filtrabilité (Vmax)

Matériel de contrôle de filtration - Source Laffort Œnologie

Détermination du nombre de cartouches à utiliser

Le nombre nécessaire de cartouches est déterminé par le débit constant de la tireuse.
La valeur moyenne du débit d’une cartouche est de 3 à 5 hl/h par longueur de 10 pouces.

Exemple (sur une journée de 8 à 10 h) :
Soient un filtre équipé de cartouches de 30 pouces et une embouteilleuse travaillant à la cadence de 10000 bouteilles / heure.
Le débit de l’embouteilleuse est de 10000 x 0.75 /100 = 75 hlL/ h
Le nombre minimum de cartouches à installer est de 75 / (5 x 3) = 5

Mise en place du système

Insertion verticale des cartouches - Source Pall
  • Insérer verticalement les cartouches sur la plaque support du carter
  • L'étanchéité est assurée, le plus classiquement par 2 joints toriques et 2 baïonnettes
Mise en place de la cloche - Source Pall
  • Remettre la cloche
  • Relier le filtre à la pompe
  • Ouvrir les robinets de purge

Rinçage et stérilisation

  • Rincer les cartouches à l'eau filtrée durant le temps préconisé par le fabricant.
  • Dans le cas d'une filtration sans germes, stériliser les cartouches avec de l'eau filtrée sur un média de 1 mm, dans le sens de la filtration, à basse pression, à la vapeur ou à l'eau chaude (environ 90°C).

Remarque : Il est impératif de garantir une bonne stérilisation de la chaîne d'embouteillage, de veiller au rinçage correct des bouteilles, à l'utilisation de bouchons adéquats, etc...
Il est conseillé, si possible, de stériliser en ligne, du filtre jusqu’à la tireuse (y compris les circuits de by-pass).
La mesure des 90°C doit être réalisée aux becs des tireuses.

Test d'intégrité ou maintien de la pression

Certaines cartouches permettent la vérification de leur bonne qualité par le test d'intégrité, qui nous renseigne sur la bonne régularité du diamètre des pores, mais aussi sur le bon état des joints d'étanchéité.

Mode opératoire : (consulter les notices constructeurs)

  • Remplir le carter d'eau froide
  • Ouvrir les vannes de vidange jusqu’à élimination complète de l’eau
  • Fermer le robinet d'entrée et laisser le robinet de sortie ouvert
  • Mettre le carter sous la pression préconisée à l'aide d'air ou d'azote

La pression doit se maintenir constante de 5 à 10 minutes.

Remarques : La vérification de la qualité du filtre, en état de fonctionnement, est une caractéristique très appréciable des filtres à cartouches.

Le test d’intégrité peut maintenant être automatisé sur les nouvelles palettes de filtration

Suivi de la pression pour la filtration sur membranes - Source Pall

Suivre l'évolution de la pression sur le manomètre. Il est recommandé de travailler à des pressions différentielles les plus basses possibles et de régénérer les cartouches avant d'atteindre 3 bars de pression différentielle pour avoir une meilleure durée de vie (voir figure 2).

Suivi de la filtration

Figure 2 : Evolution de la Dp pour les cartouches de 30 pouces

Exploiter la lecture des manomètres dans une palette de filtration

Schéma de lecture des manomètres dans une palette de filtration

Colmatage au niveau du préfiltre
P1 - P2 ≥ 3 bars
Colmatage au niveau du filtre final
P2 ≥ 3 bars

Exemples :
P1 = 6 bars et P2 = 3 bars
Préfiltre : P1 - P2 = 3 bars
Filtre final : P2 = 3 bars
Les 2 étages sont colmatés.

 

P1 = 3 bars et P2 = 3 bars
Préfiltre : P1 - P2 = 0 bar
Filtre final : P2 = 3 bars
Seul le filtre final est colmaté

 

P1 = 4 bars et P2 = 1 bar
Préfiltre : P1 - P2 = 3 bars
Filtre final : P2 = 1 bar
Seul le préfiltre est colmaté

Régénération

A effectuer tous les soirs après la vidange du vin ou quand la montée en pression indique un début de colmatage, suivant les procédés conseillés par le fabricant :

Régénération à l'eau froide puis régénération à l'eau chaude 50°C, dans le sens de la filtration (co-courant) ou à contre courant (dans ce cas, respecter la pression inverse préconisée). Préfiltre : co-courant ou contre-courant.Filtre final : co-courant.

Débits de régénération préconisés (nécessaires et suffisants) :
- à co-courant : 5 hl/h pendant 20 minutes pour une cartouche de 30 pouces
- à contre-courant : débits indiqués par les fabricants en fonction du type de membrane

Remarque : Il est impératif de nettoyer chaque carter individuellement.

Conservation du matériel et des cartouches

Séchage du filtre à cartouches - Source Sartorius

Arrêt de moins de 72 heures
Le filtre doit être stérilisé et l’eau éliminée par poussée d’air ou d’azote.

Arrêt de plus de 72 heures
Le filtre peut  être soit conservé dans une solution préconisée par le fournisseur, soit stérilisé, purgé, démonté, séché et rangé dans un endroit propre et sec (attention, le séchage n’est pas autorisé pour toutes les membranes car il peut entraîner une perte de leur intégrité)