[Aller au menu]

Porte-outils

Le tracteur enjambeur est muni de différents porte-outils selon sa configuration (travail du sol, porteur, etc.). On retrouve généralement des porte-outils entre roues ainsi que des porte-outils positionnés derrière les roues arrières (efface trace).

En ce qui concerne les porte-outils entre roues, on distingue deux grandes familles disponibles sur le marché :

Porte-outils à pousser photo Loïc Pasdois
  • 1.  A pousser, il se compose d’une perche sur laquelle vient se fixer les outils par le biais d’une bride en croix. Suivant la largeur de travail, la perche peut être munie d’un cadre à coulisse, ceci afin d’adapter au mieux la largeur de travail par rapport aux rangs de vigne. Un guide est positionné sur la partie avant de la perche, il maintien l’ensemble du porte-outils dans l’axe du rang et limitant les contraintes mécaniques latérales.
  • Porte-outils à pousser photo Loïc Pasdois CA33
  • Tecnoma AXH 110 photo Loïc Pasdois CA33
Porte-outils à tirer sur enjambeur Frema photo Loïc Pasdois
  • 2.  A tirer, il est composé d’un parallélogramme déformable muni d’un carré en partie basse. L’avantage de ce type de porte-outils est de faciliter le travail des outils de désherbage mécanique. En contre partie, il diminue l’espace disponible entre les roues avant et arrière. 

Les constructeurs de tracteurs enjambeurs développent des systèmes d’attelage rapides limitant les contraintes mécaniques et par conséquent la pénibilité des phases d’attelage des outils. C’est le cas du constructeur GRV qui propose un porte-outils monté sur points de pivot.