[Aller au menu]

Objectifs des pompes volumétriques

Les pompes volumétriques se composent d’un élément mobile se déplaçant dans un corps fixe parfaitement ajusté.
Le fluide est déplacé par un mouvement entre l’orifice d’aspiration et l’orifice de refoulement dû à la diminution de la pression en amont.

Caractéristiques principales :
- pour un faible débit
- bons rendements
- auto-amorçantes

On distingue généralement :

Les pompes volumétriques sont généralement auto-amorçantes. Dès leur mise en route elles provoquent une diminution de pression en amont qui permet l'aspiration du liquide. Il est  nécessaire néanmoins d'examiner la notice du fabricant.
Les pompes volumétriques permettent d'obtenir des hauteurs manométriques totales beaucoup plus élevées que les pompes centrifuges. La pression au refoulement est ainsi plus importante.
Le débit est par contre généralement plus faible mais il ne dépend pratiquement pas des caractéristiques du réseau.
Le rendement est souvent voisin de 90 % sauf dans le cas de fuites internes.
Si la canalisation de refoulement est bouchée, il faut arrêter immédiatement une pompe volumétrique dans cette situation pour éviter les risques d'une augmentation de pression très importante dans la pompe qui pourrait entraîner de graves détériorations.

S'il y a possibilité de fermetures de vannes placées sur le circuit de refoulement, il faut prévoir un dispositif de sécurité à la sortie de la pompe : une dérivation équipée d'une soupape de sûreté et reliée au réservoir d'aspiration constitue une bonne solution.Le réglage du débit s'effectue en agissant sur la vitesse de rotation du rotor pour les pompes rotatives et sur la fréquence ou la course du piston pour les pompes alternatives.
L'utilisation d'une vanne de réglage sur le circuit de refoulement est bien entendu à proscrire.

Schéma de pompe volumétrique