[Aller au menu]

Quel moyen de stockage des effluents vinicoles choisir ?

La plupart des dispositifs de traitement des effluents vinicoles fait appel à un stockage en amont.
Le stockage des effluents permet d'optimiser le processus de traitement en évitant les à coups d'apport et d'assurer une sécurité en cas d'incidents de fonctionnement de l'unité de traitement.
Dans le cas du traitement par épandage sur des terres agricoles, le stockage permet de pouvoir passer les périodes pendant lesquelles l'épandage n'est pas possible (terrains humides, charge de travail et périodes d'interdiction).

Deux modes de stockage peuvent être utilisés :

Stockage bassin ouvert © Frédérique Priou CA33
Stockage bassin ouvert
Stockage bassin fermé © Frédérique Priou CA33
Stockage bassin fermé

Stockage dans bassins ouverts 

C'est le mode de stockage le plus économique. Il présente des risques de nuisances olfactives si les effluents ne sont pas aérés et de nuisances sonores si le bassin est équipé d'aérateurs de surface. Les apports d'eau pluviales peuvent être importants suivant la région dans laquelle est implanté le bassin. L'emprise au sol et l'aspect esthétique conduisent à éviter d'installer ce type de bassin en zone urbaine. Des mesures de sécurité doivent être prises pour éviter que des personnes ou des animaux puissent y tomber (installation d'une clôture).

Stockage dans bassins fermés

Ce mode de stockage est plus onéreux. En revanche les nuisances olfactives et sonores sont moins importantes. L'intégration paysagère de ce type de stockage est plus facilement réalisable (basins enterrés). Lors des opérations de nettoyage, des règles strictes de sécurité doivent être respectées pour éviter tout risque d'asphyxie ou d'explosion.

Types de stockage

Pour les stockages dans bassins ouverts, l'étanchéité peut être assurée par une géomembrane.
On distingue deux grandes familles :

  • les élastomères (butyls, EPDM)
  • les plastomères (PEHD, PE et PVC) 
Bassin ouvert - coupe :
Coupe Bassin ouvert © MatéVi, cliquez pour agrandir

Les bassins ouverts peuvent également être construits en béton. Ce matériau autorise toutes les tailles et les formes de bassins. Les parois doivent être résistantes à l'acidité des effluents et il est souvent nécessaire d'appliquer un revêtement intérieur. 

Dans le cas des bassins fermés, plusieurs matériaux sont utilisables :

  • le béton
  • l'acier
  • le polyester
  • le tissu de polyester enduit de PVC

Des anciennes cuves vinicoles ou des wagons citernes peuvent aussi être utilisées. Dans tous les cas, les parois doivent être résistantes à l'acidité.

Stockage bassin ouvert © CA33
Stockage bassin ouvert
Stockage bassin fermé © CA33
Stockage bassin fermé
Stockage wagons citernes SNCF © CA33
Stockage wagons citernes SNCF

Mesures de sécurité

Dans les stockages en bassins fermés non aérés, il y a des dégagements de gaz (méthane, gaz carbonique et hydrogène sulfuré) avec des risques importants d'explosion. il est donc indispensables de ventiler la cuve avant toute intervention.