[Aller au menu]

Trieur mécanique à Haut débit DELTA RFLOW

  • Delta Rflow Bucher Vaslin - Source Frederique Priou CA33
  • Delta Rflow Bucher Vaslin - Source Frederique Priou CA33

Le tri par lame d'air fonctionne selon le principe de la déviation d'objet via un flux d'air, donc par une séparation en fonction de la masse et du rapport masse/volume. Le convoyeur assure des vitesses significatives de déplacement des éléments à trier de l'ordre de 2.5 m/s. Les baies entières sont peut déviées par le flux d'air, à l'inverse des éléments herbacées, baies éclatées...
Le flux d'air, perpendiculaire au vecteur vitesse à la sortie du convoyeur, modifie la trajectoire de ces éléments, autorisant ainsi le tri. Ce procédé permet le tri de la vendange  à des débits élevés (15 à 20 t/h) et peut être bien adapté au débit de réception de caves particulières de moyennes ou grosses capacités. Les différents éléments de la vendange sont  préalablement accélérés par un convoyeur à haute vitesse et, ainsi dotés d’une énergie cinétique élevée et  sont soumis, par la suite, au souffle d’une lame d’air orientée perpendiculairement à la trajectoire parabolique générée en sortie de convoyeur. Cette cinétique permet d’obtenir un débit élevé avec un résultat de tri qualitatif et constant. La puissance de la lame d’air est réglable en fonction de la vendange et du cépage.

Ce trieur associe des technologies jusque là utilisées unitairement avec des objectifs différents (convoyeur à bande pour la stabilisation des objets dans le cadre du tri optique et lame d’air utilisée pour des objets en simple chute verticale et gravitaire).

L’association de ces technologies et leur adaptation permet, d’une part d’augmenter les cadences de tri et d’autres part d’élever le niveau qualitatif du tri par action sur les puissances de la lame d’air.

Dans la gamme des équipements de tri de la société Bucher Vaslin, Delta Rflow complète la gamme de trieurs de l’entreprise en se situant entre le trieur à galets Delta Trio et le trieur optique Delta Vistalys.
Delta Rflow est une machine compacte, monobloc, simple d’utilisation avec peu de réglages et facile à nettoyer.

Trieur automatique à Haut débit DELTA RFLOW (Bucher Vaslin) source Frederique Priou CA33

La vendange préalablement égrappée alimente la table vibrante de réception du trieur. Cette table est pourvue d’un système d’égouttage et permet de répartir de façon optimale la vendange sur la largeur de tri.
La table vibrante alimente à son tour en cascade un convoyeur à bande à picots. Le tapis à picots accélère la vendange et permet d’obtenir une bonne répartition sur sa surface. L’opération de tri se faisant en continu de façon à respecter le flux des apports, la lame d’air est efficace si les éléments à trier sont répartis en monocouche relativement homogène et éparse. Ceci est obtenu  par le couplage table vibrante /convoyeur à bande à picots.

Schéma descriptif du Delta RFlow source Bucher Vaslin

La vendange réceptionnée par la table vibrante est étalée sur la largeur de travail. Une première grille d’égouttage permet, d’une part, de récupérer la majorité des jus libres générés par les opérations de récolte avant la phase de tri et, d’autre part, d’éliminer les petits débris végétaux. Une seconde grille isole les petits débris végétaux du jus et les achemine vers un système centralisé de collecte des rejets de la machine.

Schéma fonctionnement du Delta RFlow source Bucher Vaslin
  • Delta Rflow Bucher Vaslin - Source Frederique Priou CA33
  • Schéma picots de la bande du convoyeur du Delta RFlow source Bucher Vaslin

La bande à picots du convoyeur située en aval de la table vibrante accélère les objets et permet une répartition sur toute la largeur de travail. La surface du convoyeur est munie de picots judicieusement répartis de façon à garantir la stabilisation des objets avant leur chute parabolique devant la lame d’air.

Un séparateur vibrant est disposé en aval de la lame d’air en limite inférieure de la trajectoire des objets à conserver. Cette position est réglable en fonction des cépages, de l’état de la vendange et des objectifs de tri souhaités par le vinificateur.
Les baies triées sont collectées, soit directement dans une pompe, soit dans des bacs. Les rejets de la lame d’air sont évacués par une vis  intégrée à la machine et récupérables dans des bacs.
La vis d’évacuation reçoit également les petits débris végétaux récoltés en amont par la seconde grille de la table vibrante, elle joue ainsi le rôle de système centralisé de collecte des rejets de la machine.

Schéma déviation du Delta RFlow © Bucher Vaslin

En sortie de convoyeur à picots, le flux de vendange a une trajectoire parabolique monocouche à vitesse relativement élevée (2,5 m/s). La lame d’air située à proximité de l’extrémité du convoyeur agit sur chacun des éléments constitutifs de la vendange ainsi pourvus d’une inertie. L’action de la lame d’air sur leur trajectoire est d’autant plus importante que leur inertie est faible et que leur prise au vent est forte. Cette action provoque une déviation de la trajectoire des éléments légers ou ayant un rapport poids/volume faible tels que feuilles, morceaux de rafles, pétioles, pépins, peaux, verjus, raisins secs, grains millerandés

Vidéo : Delta Rflow Bucher Vaslin

 

 

Delta Rflow Bucher Vaslin - Source Frederique Priou CA33