[Aller au menu]

TRAITEMENT DES EFFLUENTS VINICOLES

Station de traitement des effluents vinicoles © photo Frédérique Priou CA33

Effluents vinicoles, stockage bassin ouvert © photo CA33
Stations de traitement des effluents vinicoles

L'élaboration des vins de qualité nécessite le respect de procédures d'hygiène qui entraîne l'utilisation de quantités importantes d'eau. Les eaux usées produites constituent, plus particulièrement pendant les vendanges, une source importante de  pollution organique.

Ces effluents résultent des différentes opérations de lavage générées par l'activité vinicole : lavage du matériel de la récolte à la mise en bouteilles, lavage des sols du chai et eaux ou jus de détartrage. 
Ils comprennent une partie insoluble et une partie soluble. Ce sont ces éléments en solution qui posent problème car ils sont rapidement dégradés par les micro-organismes lors du rejet des effluents dans le milieu aquatique. Cette dégradation s'accompagne d'une forte consommation d'oxygène pouvant provoquer l'asphyxie du milieu et entraîner la destruction de la faune piscicole.

Caractérisation des effluents vinicoles

Quels sont les impacts des effluents vinicoles sur le milieu aquatique ?
Comment mesurer la charge polluante des effluents vinicoles ?

Réglementation

Quelle est la réglementation applicable aux effluents vinicoles ?
Quelle est la réglementation applicable à l'épandage ?

Traitements des effluents vinicoles

Quel est le but du prétraitement et quel type de traitement choisir ?
Quel moyen de stockage des effluents vinicoles choisir ?
Quels sont les principaux modes de traitement des effluents vinicoles ?